Bilan des journées de la mobilité du TecLab 2021

Les premières journées de la mobilité du TecLab ont eu lieu à Berthoud du 27 au 29 mai 2021. Dans le cadre de plusieurs événements, le thème de la "mobilité durable" a été abordé du point de vue de la municipalité, de l'entreprise et de la population. En collaboration avec diverses organisations et entreprises partenaires, un cours de formation continue, deux tables rondes et deux journées d'essai de véhicules électriques ont été organisés.

[Translate to Française:] Weiterbildung | E-Kommunalfahrzeuge: Beschaffung und Wirtschaftlichkeit

[Translate to Française:] Besichtigung E-Kommunalfahrzeuge

[Translate to Française:] Podiumsgespräch | Nachhaltige Mobilität in Gemeinden

[Translate to Française:] Testtag | Probefahren von E-Gewerbe- und E-Dienstfahrzeugen

[Translate to Française:] Podiumsgespräch | Wirtschaftlichkeit von E-Mobilität im Unternehmen

[Translate to Française:] Testtag | Probefahren von Elektrofahrzeugen

Wie weit ist Burgdorf auf dem Weg zu einer nachhaltigen Mobilität?

Lors de la première journée de la semaine de la mobilité au TecLab, l'accent était mis sur la "mobilité durable dans les municipalités". Au cours de l'après-midi, Rudolf Holzer, chef du département de la construction de la ville de Berthoud, a fourni un aperçu du cheminement de la ville vers la neutralité en CO2 d'ici 2030. Dans cette démarche, la conversion aux véhicules municipaux électriques joue également un rôle important. La ville de Berthoud dispose d'un véhicule électrique de collecte des ordures et d'une camionnette électrique en service depuis 2020. Georg Brechbühl, directeur de l'usine, a exposé le processus d'approvisionnement ainsi que les problèmes et obstacles qui y sont liés. Par la suite, Dominik Müller de sun2wheel a fourni aux participants, issus des administrations municipales, des organisations et entreprises intéressées, une base théorique et des informations sur le calcul de l'efficacité économique. En comparant les véhicules à moteur à combustion et les véhicules électriques, le potentiel et les conditions-cadres d'un tel changement ont été mis en évidence. Les deux entreprises partenaires de la ville de Berthoud, Aebi Schmidt - représentée par Urs Ritter - et Futuricum - représentée par Bernhard Kunz, ont ensuite présenté les deux véhicules électriques de l'usine de Berthoud en focalisant le processus de transition de leur point de vue. Ensuite, les participants ont pu inspecter les véhicules et poser des questions spécifiques concernant leurs propres processus d'acquisition et de conversion.

Lors du panel du soir, des questions sur la mobilité durable dans les municipalités ont également été abordées. Le maire de Burgdorf, Stefan Berger, a présenté brièvement la stratégie de durabilité de Burgdorf. Sous la modération de Peter Baumann du TecLab, Francesco M. Rappa, conseiller municipal de Burgdorf, Martina Krebs-Wiggenhauser, résidente de la ville de Berthoud, William Fuhrer de l'Haute école spécialisée bernoise, Martina Dvoraček de l'Office de la mobilité et Holger Wahl du Club Electromobile Suisse (ECS) ont apporté leur expertise et perspective. Il fallait réconcilier la société et l'économie. En dépit de défis multiformes tels que le développement démographique ou les conflits entre les différents modes de transport, les panélistes se sont accordé-e-s à reconnaître que Burgdorf était en bonne voie pour atteindre la neutralité en matière de CO2. La ville doit montrer l'exemple, mais la population connaît également une forte évolution vers une mobilité plus consciente. Des idées pour l'avenir, telles que des lotissements sans voitures ou des autoroutes cyclables, font l'objet de discussions - toutefois, il est déjà possible, par exemple, de se rendre à vélo de n'importe quel quartier périphérique de Berthoud au centre-ville en dix minutes.

 

La viabilité économique et la durabilité de la mobilité électrique dans l'entreprise

Après avoir traité des stratégies des municipalités en matière de mobilité durable lors de la première journée de cet évènement, les options et questions du côté des entreprises ont été discutées le lendemain. Durant l'après-midi, des garages de la région ont mis à disposition divers véhicules utilitaires électroniques pour effectuer des essais. L'ECS a soutenu le TecLab dans la mise en œuvre et les directeurs généraux de RESiQ et Pauli Elektro AG ainsi que l'équipe de sun2wheel ont conseillé les participants sur l'implémentation dans l'entreprise, comme les exigences de l'infrastructure de charge. Les véhicules ont été fournis par Garage Witschi AG, Mercedes Benz Bauder AG, ainsi que Schulhausgarage AG, Auto AG Burgdorf, Garage am Graben, Emil FreyAutomobile Moosseedorf, Hofmann Garage, Swiss Tesla Owners Club, Garage Gautschi AG, Garage R. Blatter AG et Garage Michel GmbH.

Lors du deuxième panel de discussion, la viabilité économique des véhicules électriques commerciaux et d'entreprise a fait l'objet d'une discussion controversée. Tabea Bossard-Jenni de Jenni Energietechnik AG, Martin Kucera de la Haute école spécialisée bernoise, Daniel Buchs de l'ECS, Sandro Schopfer de sun2wheel et This Schwendimann de System-Alpenluft se sont réunis dans un panel modéré par Silvan Bürge de l'École technique spécialisée bernoise. Pour de nombreuses entreprises, une transition se justifierait uniquement pour des raisons de coût, mais la dépense initiale ne doit pas être négligée. Une infrastructure de recharge adaptée devrait être mise en place, l'achat de véhicules électriques serait plus coûteux et les employé-e-s devraient s'adapter aux nouveaux véhicules. Tout cela nécessite une certaine motivation et un intérêt pour l'électromobilité. Cependant, tous/toutes les participant-e-s se sont accordé-e-s sur l'orientation future d'une mobilité commerciale plus durable. Dans les prochaines années, une avancée considérable sera réalisée dans le développement à cet égard.

 

Des essais de conduite dans l'Emmental ensoleillé

Les journées de la mobilité se sont achevées par une fructueuse journée d'essai de la mobilité électrique pour le grand public. Des garages régionaux ont mis à disposition des modèles de véhicules de plusieurs fabricants pour des essais gratuits d'une demi-heure. Les exposants et les visiteurs ont profité du temps ensoleillé et ont échangé des idées animées. Soutenus par l'ECS, les tests de conduite se sont déroulés sans heurts et sans accidents.

Malgré la situation difficile due aux mesures de protection dans le contexte de la pandémie de Corona, les premières journées de la mobilité ont été un succès. Nous tenons à remercier tous les participants et visiteurs pour leur soutien et leur intérêt et nous nous réjouissons déjà du prochain événement.